Ma petite cuisine

... ou menus propos autour des repas d'une famille de 3 jeunes enfants.

11 janvier 2006

Boles de picolat

ElianeThibaut-Comelade est une des grandes spécialiste de la cuisine catalane. Elle nous donne ses recettes dans Ma cuisine catalane , La cuisine catalane-tome 1 et La cuisine catalane-tome 2.

Boles de Picoulat " est un nom qui fait saliver rien que de le prononcer… " Boles de picoulat ! "… Ce sont des boulettes de viande servies avec une sauce aux olives relevée, une pure merveille...  En voici, la recette pour 6 personnes tirée de Ma cuisine catalane.

img_7488__dit_

 

  • 250 g de viande de boeuf maigre hachée finement
  • 500 g de chair de porc ou de chair à saucisse hachée finement ( ou 250 g de viande de porc et 250 g de viande de veau)
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 6 belles gousses d'ail pilées
  • 2 oeufs entiers
  • 1 cuillère à soupe de persil haché
  • 1 cuillère à soupe rase de cannelle en poudre
  • 4 cuillères à soupe de farine pour rouler les boules
  • 1dl d'huile d'olive
  • 100 g de ventrêche coupée en petits dès
  • 1 petit oignon jaune haché trés fin
  • sel & poivre
  • 3 cuillères à soupes de tomates fraîches hachées
  • 200g d'olives vertes dénoyautées et ébouillantées
  • 1 petite écorce de cannelle
  • 1/2 cuillère de piment d'espellette
  • 2 dl d'eau
  1. mêler au hachis de viande, l'ail, les oeufs, le persil, le sel et la cannelle
  2. rouler de petites boules de 4 cm de diamètre environ bien rondes et régulières dans la farine
  3. faire dorer les boules dans une poêle en les retournant afin qu'elles soient dorées régulièrement
  4. ranger les boules au fur et à mesure dans une cocotte en fonte
  5. ces opérations terminées, verser dans la poêle l'oignon, la ventrêche et un verre d'eau
  6. lorsque tout est blond saupoudrer de la farine restante, la faire roussir en remuant le tout
  7. y ajouter l'eau, la tomate, l'écorce de cannelle, le sel, le poivre et le piment
  8. à la reprise de l'ébullition, verser cette sauce sur les boulettes et y ajouter les olives
  9. mettre la cocotte à petit feu et à couvert pendant 45 minutes environ

Traditionnellement, on sert ces boules avec des haricots blancs à égrener ou haricot sec en saupiquet sans garniture. Quand à moi, je prépare une semoule de couscous qui s'accommode trés bien de la sauce.

Posté par Mdam Rose dAm à 10:48 - Les viandes & poissons - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est beau, bon et l'odeur est divine!!!Ah que les charcurteries de Perpignan sentent bon!!

    Posté par flochou, 11 janvier 2006 à 17:41
  • semoule

    Avec les boles de picolat, on sert des "mounges" haricots blancs du Roussillon et surtout pas du couscous. Quant à la canelle y en a pas non plus. Désolée, mais inventer un plat à sa façon ok mais ne l'appeler pas "boles de Picolat" qui est un plat traditionnel catalan qui ne doit pas être dénaturé.
    Si on veut transmettre un savoir faire à de futures générations, svp ne dénaturons pas. Merci à vous.

    Posté par winda, 05 août 2008 à 14:58
  • les boles

    il ne faut pas être aussi intransigeant en cuisine! si Flochou a envie de servir du couscous avec ses boles ,pourquoi pas? Je suis sure que parmi les Catalans il doit y avoir nombre de recettes de famille avec des variantes .Je vais essayer avec les "mounges" et avec le couscous!!!!

    Posté par crabit 14, 11 novembre 2012 à 17:53
  • Al! le jour des boles de picoulat !

    Je suis venue par curiosité, ma famille est catalane et je tiens la recette de ma mère qui la tenait de la sienne, m'en fiche que vous y mettiez de la canelle si vous aimez, mais il n'y en a pas du tout dans la recette traditionnelle, en revanche il manque un élément essentiel :les cèpes secs qui contribuent beaucoup à la saveur rustique du plat.

    Posté par M Claude, 01 décembre 2012 à 20:14
  • Merci

    Merci pour la recette, je la fait demain et je comparerai avec la mienne, mais je sais déjà qu'elle va plaire. A bientôt.

    Posté par mija, 26 janvier 2007 à 18:29
  • Picoulat for ever

    Moi, je tiens la recette de ma grand-mère qui était de Sournia... Cannelle et piment n'étaient pas au rendez-vous... En revanche je rajoute un verre de fond de veau lorsque je fais le roux, avant de mettre le coulis de tomates (pas plus de 3 cueillères à soupe en effet, je n'aime pas quand c'est trop tomaté). Avant de lancer une bonne heure de cuisson à feu doux et à couvert, il est en effet indispensable d'ajouter à la préparation des cèpes séchés réhydratés dans du lait ou encore mieux, les délicieuses carriolettes (marasmes des oréades) qui peuplent nos prés catalans... Accompagner les boules de semoule de couscous n'est pas une hérésie, c'est tout simplement délicieux !

    Posté par Hamelin, 03 novembre 2013 à 19:16

Poster un commentaire